blog
Permis de Végétaliser
Permis de Végétaliser Développer la nature et la biodiversité en ville 06 avril 2017
Au sein de son programme « agir pour l’environnement », la Mairie de Paris propose aux parisiens depuis juin 2015, de se procurer un permis de végétaliser !

L’initiative reprend les principes du mouvement britannique « Incredible Edible » (Les Incroyables Comestibles). Ce mouvement proposait initialement aux habitants d’une même commune de cultiver les espaces privés comme publics et d’en partager la production. Tout cela dans le but de développer la souveraineté alimentaire des villes et recréer un lien entre l’Homme et son environnement.

Depuis le lancement, plus de 1 000 permis de végétaliser ont été délivrés à Paris ! Cette démarche s’inscrit dans une volonté de développer la nature et la biodiversité en ville. Elle permet aux citoyens de se réapproprier l’espace public et d’évoluer dans une ville plus verte, plus fleurie et pus agréable.

Le contact avec la nature – visuel, olfactif, etc. – présente de nombreuses vertus. On parle d’ailleurs de « biophilie ». Des études, à l’image du rapport « The Economics of Biophilia » réalisé par Terrapin Bright Green, ont montré que la présence de la nature permet de diminuer les actes de violence et les crimes, d’augmenter la vitesse de guérison des malades, de diminuer l’usage de médicaments ou encore d’améliorer l’apprentissage à l’école. Dans les entreprises, c’est la productivité des salariés qui se voit améliorée (entre +6 et +12%) par le contact avec la nature.

À Paris, les détenteurs d’un permis de végétaliser doivent signer une charte assurant ainsi la plantation d’espèces légales, locales et mellifères (produisant du nectar). Ces jardiniers parisiens, qui s’essaient à la culture en ville, ont l’occasion de découvrir différentes techniques, en hors-sol ou en pleine terre. La technique du hors-sol utilise des bacs ou des serres. Ces aménagements permettent de cultiver des fleurs, des fruits et des légumes quel que soit le revêtement, mais ils demandent une connaissance assez technique en termes d’installation et d’entretien. La culture en pleine terre permet, quant à elle, d‘utiliser de plus grandes surfaces, mais elle est soumise à d’autres problématiques comme la pollution des sols.

Depuis novembre 2016, ekodev dispose d’un permis de végétaliser. Avec le printemps, celui-ci sera mis en place au mois d’avril. Si vous faites un tour du côté du 3 rue du Louvre dans le 1er arrondissement de Paris, vous y trouverez notre bac potager constitué d’aromates, d’autres plantes mellifères, et d’un nichoir à pollinisateurs sauvages. Par ailleurs, si vous levez la tête, vous apercevrez peut-être un second nichoir sur le petit balcon ainsi que notre potager intérieur derrière la baie vitrée.

A vous maintenant de participer à la végétalisation de Paris en demandant votre permis de végétaliser ici !

Claire Meyrignac - Consultante Biodiversité

plus d'articles
Les enjeux du paysagisme
On en parle
Les enjeux du paysagisme
Immobilier & RSE
On en parle
Immobilier & RSE
Décret sur la rénovation énergétique des bâtiments
On en parle
Décret sur la rénovation énergétique des bâtiments