biodiversite | 09/07/24

DIAGNOSTIC BIODIVERSITÉ | INÉA : Connaitre la « sensibilité biodiversité » de son patrimoine d’actifs pour améliorer ses impacts

Diagnostic Biodiversité Inéa

Créée en mars 2005, INEA est une Société d’Investissement Immobilier Cotée (SIIC) qui investit dans des immeubles tertiaires neufs ou récents situés dans les principales métropoles régionales françaises. Au 31 décembre 2023, son patrimoine est constitué de 84 sites immobiliers représentant une surface locative totale de près de 482 000 m² et une valeur de 1 266 M€. En 2016, INEA structure et formalise sa démarche RSE, accompagnée par ekodev. Depuis, ekodev poursuit son accompagnement sur différents volets de la stratégie RSE d’INEA : réalisation du Bilan Carbone®, définition de la Stratégie Climat… et des Diagnostics Biodiv’In Situ (diagnostics biodiversité).

 

Anticiper pour rester pionnier

Avec la déclinaison de la taxonomie, le sujet carbone s’est rapidement structuré, et INEA s’en est très vite emparé. En effet, leader du « green building » du secteur, INEA a évalué l’ensemble de son parc au regard du décret tertiaire. INEA a ensuite pu se consacrer à de nouveaux chantiers. La biodiversité est ainsi apparue comme un nouveau sujet à traiter le plus tôt possible : du fait des nouvelles tendances réglementaires, et dans un contexte concret d’effondrement du vivant, INEA a eu l’intuition qu’il s’agissait du prochain enjeu majeur auquel s’intéresser.

Si la biodiversité est apparue rapidement comme une thématique à traiter pour INEA, elle ne savait pas pour autant comment l’aborder.

 

Nous avions le sentiment que c’était le prochain gros sujet réglementaire, mais qu’il restait malgré tout secondaire pour nous, dans la mesure où nous achetons des projets déjà ficelés. Nous n’avons pas d’impacts sur le chantier, nous ne sommes concernés que par l’exploitation de l’immeuble, qui plus est en zones urbaines ou périphériques de métropole, ce qui ne nous laissait entrevoir que très peu d’enjeux, et encore moins de leviers d’action.

Karine Dachary

Directrice générale adjointe chez INEA, chargée des finances et de la RSE

 

Forte de son expérience en matière d’anticipation & d’innovation, et attachée à s’impliquer dans les sujets de transition environnementale, INEA a fait le choix de solliciter ekodev, et en particulier son expertise biodiversité, pour l’aider à identifier ses enjeux.

 

Une démarche biodiversité structurée pour ne rien manquer

L’objectif de la démarche était de partir du plus global, pour progressivement réduire le spectre et aboutir à un plan d’action pertinent en matière de biodiversité. La première étape a ainsi naturellement consisté à réaliser une cartographie biodiversité des sites d’INEA (75 sites implantés dans 20 villes en France) : à partir de différentes bases de données, ekodev a mis en lumière les enjeux d’insertion des sites dans les trames écologiques. Ce travail permet à INEA de comprendre dans quel contexte écologique se trouve chaque site et quelles interactions existent entre les sites et la biodiversité locale. C’est aussi un moyen de « lever des incertitudes », en s’assurant qu’aucun site ne met directement en danger un réservoir de biodiversité local.

Une fois la cartographie réalisée, le patrimoine d’INEA a pu être classé en fonction de sa sensibilité à la biodiversité. Cette seconde étape a permis d’identifier les principaux sites à risque du patrimoine. Des visites de terrain ont ensuite pu être organisées pour compléter les premières analyses : 2 visites ont été réalisées, sur deux types d’actifs différents (parcs d’activités et bureaux). Enfin, un plan d’action opérationnel a pu être construit.

 

Des sites plus riches qu’il n’y paraissait, et des actions concrètes, à impacts positifs directs

 

Nous avons été très surpris de ce qu’était un diagnostic biodiversité et de la richesse de nos sites !

Karine Dachary

Directrice générale adjointe chez INEA, chargée des finances et de la RSE

 

En effet, même dans un contexte fortement urbanisé ou péri-urbain, une grande diversité faunistique et floristique peut être observée, à la fois sur, et à proximité, des sites.

Les leviers d’actions sont eux aussi très nombreux : diversification végétale, mise en place d’une gestion écologique des espaces verts, installation de refuges adaptés… de multiples pistes peuvent être exploitées, dès lors que le contexte local est bien appréhendé. Ces actions présentent également des bénéfices qui dépassent le sujet biodiversité : par exemple, chez INEA, certains sites présentent aujourd’hui des espaces reculés, peu visibles, et faisant pourtant l’objet d’une gestion intensive des espaces verts. Demain, ces espaces peuvent constituer des réservoirs de biodiversité, couter moins cher en termes d’entretien, et enrichir la pratique du métier de certains agents (property manager, prestataires…).

La feuille de route est désormais claire pour INEA en matière de biodiversité. Prochaines étapes : organiser les visites de chaque site, définir les plans d’actions spécifiques, et d’ici là, commencer à réorganiser les contrats de gestion des espaces verts, pour avoir un impact positif dès maintenant.

 

Travailler avec les consultantes ekodev c’est faire face à des sachantes, auxquelles nous pouvons faire pleinement confiance, qui sont très précises et savent transmettre, pour nous embarquer et nous donner envie d’avancer.

Karine Dachary

Directrice générale adjointe chez INEA, chargée des finances et de la RSE

 

Contact

Une question ? Un projet ?

Logo ekodev

Ne manquez aucune actualité d’ekodev

S'inscrire à la newsletter