blog
Quels sont les enjeux de la mobilité durable en entreprise ?

Quels sont les enjeux de la mobilité durable en entreprise ?

Mobilité durable 11 janvier 2018
Aujourd’hui 78% des dirigeants et 80% des salariés considèrent la mobilité durable comme un enjeu majeur (source : 2e baromètre de la mobilité durable, Opinion Way). Cependant, même si le changement de mentalité a évolué ces dernières années, les actions concrètes se font encore rares (par exemple, seulement 11% des dirigeants ont déployé une flotte en autopartage). Il existe de multiples solutions pour développer l’écomobilité dans l’entreprise via notamment la mise en oeuvre d’un plan de mobilité. Au regard des nombreux enjeux de la mobilité durable, nous vous proposons de découvrir comment optimiser les déplacements liés à votre activité et en dégager des opportunités.

Qu’est-ce que la mobilité durable ?

La mobilité durable, appelée aussi écomobilité, est une notion ancrée dans une démarche de développement durable. Il s’agit de mettre en oeuvre un ensemble de solutions et d’actions visant à favoriser le recours aux transports alternatifs à la voiture individuelle thermique et à une organisation limitant les déplacements. Cela permet notamment de diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Un des premiers enjeux de la mobilité durable répond donc à une problématique environnementale.

Mais la mobilité durable n’est pas qu’une affaire environnementale, c’est aussi un engagement dont l’impact est à la fois économique et social. Avec 11,4 millions de déplacements journaliers  effectués dans un cadre professionnel en Île-de-France (Source : Ademe), les entreprises et leurs salariés ont un grand rôle à jouer dans cette démarche.

télécharger-guide-réussir-plan-mobilité


Ainsi, l’objectif de la mobilité durable est de répondre à 4 critères essentiels, à savoir :

  • l'accessibilité
  • l’efficience
  • la sécurité
  • la lutte contre la pollution & le changement climatique

Concrètement, que peut gagner une entreprise à intégrer une démarche d’écomobilité dans sa politique RSE ?

Les avantages sont multiples :

  • Économiques en diminuant les coûts associés aux déplacements des collaborateurs (professionnels et domicile-travail) et en optimisant le fonctionnement de l’entreprise via ses déplacements et, par conséquent, augmenter sa productivité. De plus, une société responsable a tout à gagner en termes d’image de marque
  • Sociaux en réduisant les frais de déplacement domicile-travail des collaborateurs et en améliorant leur condition de travail et de transport (notamment diminution du stress, optimisation du temps, meilleur confort). C’est également un très bon outil de lien social.
  • Environnementaux en limitant les nuisances générées par les transports (bruit, pollution, etc.), en réduisant la consommation énergétique et en diminuant les espaces publics monopolisés par le stationnement

Cependant, la démarche de mobilité durable est un véritable défi pour les entreprises et les collectivités. Il s’agit d’aborder cette problématique de manière structurée, réfléchie et orientée « résultat » afin d’en garantir un “retour sur investissement” optimal.

Quelles sont les solutions de la mobilité durable ?

Rappelons-le, il s’agit de favoriser l’usage des transports dits alternatifs à l’automobile individuelle. Mais quelles sont ces alternatives et quels sont leurs avantages ?

Faciliter le recours au mode doux

Les modes de transports doux sont le vélo, la marche, ou encore les rollers et la trottinette. Ils sont caractérisés de la sorte par rapport aux véhicules motorisés, notamment parce qu’ils ne génèrent aucune pollution ni émission de gaz à effet de serre et s’inscrivent donc dans l’objectif de réduction de l’impact environnemental. Ils ont également le mérite d’être actifs et ainsi d’être bénéfiques pour la santé.

Les solutions possibles sont notamment :

  • La création d’un stationnement vélo sécurisé et/ou d’un local dédié
  • La mise en place  d’indemnités kilométriques vélo (IKV) possible depuis le 13 février 2016 en France
  • L’aménagement d’un accès aux locaux de l’entreprise plus simple pour les piétons

Favoriser l’usage des transports en commun

Le recours aux transports en commun permet de limiter l’usage de la voiture individuelle, désengorger les axes principaux aux heures de pointe (afin de limiter les bouchons), ainsi que de limiter les émissions de gaz à effet de serre. Les avantages sont nombreux pour les collaborateurs seulement si l’offre de transport est en adéquation avec les besoins des salariés.

Vous disposez de plusieurs solutions pour favoriser cela :

  • Adapter l’offre de transport existante en termes de dessertes et de fréquences (en partenariat avec les opérateurs de transport)
  • Participer au financement des abonnements des collaborateurs au-delà des 50% obligatoire
  • Mettre en place une navette desservant les destinations les plus récurrentes des salariés
  • Favoriser la flexibilité des horaires pour faciliter l’emprunt des transports en commun

Encourager le covoiturage et l’autopartage

Ces deux modes de transports alternatifs s’inscrivent dans une démarche collective et se sont considérablement développés ces dernières années. Avec le covoiturage, la voiture individuelle devient une “petite navette” dans laquelle le conducteur propose à des collaborateurs de les conduire sur le lieu de travail afin d’optimiser la place disponible.

L’autopartage, quant à lui, est un système qui consiste à laisser à disposition un véhicule à de multiples usagers pouvant ainsi se le partager sur la base d’un “agenda” prédéfini à l’avance pour en optimiser l’utilisation. Cela permet également de réduire le nombre de véhicules stationnés devant l’entreprise.

Il existe diverses solutions pour favoriser ces modes de transports :

  • Développer une plateforme ou un service facilitant la mise en relation des covoitureurs
  • Promouvoir le recours à l’autopartage dans le cadre des déplacements professionnels
  • Mettre en oeuvre un service permettant de dépanner les collaborateurs lorsque le conducteur ou un véhicule n’est pas disponible

Promouvoir le télétravail

Le dernier axe de progrès que nous allons aborder ne concerne pas un mode de transport en particulier, mais plutôt le non-recours aux transports pour aller travailler. Le télétravail se développe en France depuis quelques années. Il présente de nombreux avantages en termes de gain de temps de déplacement, de productivité et de cadre de vie des employés.

Le télétravail présente notamment de nombreux avantages pour l’entreprise et les salariés, à savoir :

  • On observe en moyenne 25% d’augmentation de productivité salariale
  • Il permet de mieux concilier vie privée et vie professionnelle
  • Cela représente un gain de temps, car réduire les déplacements génère plus de temps pour travailler
  • Il contribue à réduire le stress et la fatigue en particulier parce que le salarié n’est plus contraint par l’usage quotidien des transports

Cette liste n’a pas vocation à être exhaustive, mais vous donne un large aperçu des actions et solutions à votre disposition pour développer la mobilité durable dans votre entreprise. Il existe d’ailleurs une démarche structurée visant à faciliter cette démarche, le plan de mobilité.

Le plan de mobilité : vecteur de transition énergétique

Dès le 1er janvier 2018, la loi de transition énergétique prévoit l’obligation pour les entreprises de plus de 100 salariés sur un même site, et situées dans le périmètre d’un PDU (Plan de Déplacements Urbains), de mettre en place un plan de mobilité (aussi appelé  plan de déplacements entreprise ou PDE).

Il s’agit d’un projet d’entreprise qui permet de structurer sa démarche de management de la mobilité et d’optimiser les déplacements liés à son activité (trajets domicile-travail, déplacements professionnels, mais aussi des clients et fournisseurs) en valorisant les transports alternatifs plus soutenables.

Ainsi, la société qui souhaite mettre en œuvre son plan de mobilité peut suivre une méthodologie en 4 étapes clés :

1. Le diagnostic qui permet de cartographier les moyens actuels mis en place et les usages des collaborateurs, fournisseur ou client pour se rendre sur le lieu de l’entreprise

2. Le plan d’action qui permet de structurer une approche pertinente répondant aux problématiques et axes d’amélioration détectés durant le diagnostic

3. La mise en place à travers des actions concrètes mobilisant tous les acteurs et ressources nécessaires et disponibles

4. Le suivi permettant d’observer les résultats obtenus grâce aux actions mises en œuvre, de les maintenir dans le temps et de les optimiser quand des opportunités se présentent. Il est notamment recommandé d’avoir recours à un outil de suivi spécialisé.

Le plan de mobilité est une démarche collective dont l’efficacité dépend essentiellement de l’engagement de chaque partie prenante (collectivité, entreprise, collaborateurs).

Il est donc indispensable de communiquer et d’informer tous ces acteurs tout au long du processus et de les sensibiliser dans la continuité aux bonnes pratiques pour pérenniser la démarche.

La mobilité durable n’est pas qu’une idéologie ou une utopie, c’est une réalité tangible qui peut exister avec les efforts conjugués de tous les acteurs concernés. Pour l’entreprise, cela représente un investissement et un engagement fort dont les répercussions peuvent être très positives. Les opportunités économiques, sociales et environnementales sont multiples et il ne faut pas hésiter à mettre en oeuvre un plan de mobilité. Cependant cette question demande une méthodologie particulière qui peut nécessiter d’avoir le recours à des experts capables de vous accompagner.

télécharger-guide-réussir-plan-mobilité


plus d'articles
Quels sont les enjeux de la mobilité durable en entreprise ?
On en parle
Quels sont les enjeux de la mobilité durable en entreprise ?
Plan de Mobilité : pourquoi faire appel à un consultant en développement durable ?
On en parle
Plan de Mobilité : pourquoi faire appel à un consultant en développement durable ?
Comment mesurer l'efficacité d'un Plan de Mobilité ?
On en parle
Comment mesurer l'efficacité d'un Plan de Mobilité ?