blog
À l’occasion de la seconde année de mise en œuvre de la Déclaration de Performance Extra-Financière (DPEF), nous avons étudié les pratiques et les tendances en matière de reporting des entreprises soumises à cet exercice. En France, près de 3 000 entreprises sont assujetties au reporting extra-financier. Nous avons pris le parti d'étudier les rapports d'une trentaine d'entreprises non cotées, de tous secteurs d'activités, ayant un chiffre d'affaires entre 100 millions et 50 milliards d'euros.

TÉLÉCHARGER L’ÉTUDE À LA FIN DE L’ARTICLE

Tout au long de cette étude, nous avons identifié les tendances et les contenus pertinents des entreprises du panel. Nous avons également comparé les résultats de cette étude à ceux de l'année précédente afin de voir les évolutions existantes.

Notre analyse s’est principalement portée sur les points suivants :

  • Le modèle d'affaires et l'existence d'une raison d'être : l'année 2019 a été marquée par la promulgation de la loi PACTE. Alors, est-ce que les entreprises se sont approprié la réflexion autour de la raison d'être ? Comment les entreprises présentent-elles leur modèle d’affaires ?
  • La stratégie RSE, les politiques et les engagements : les entreprises non cotées se limitent-elles à une démarche RSE réglementaire ou vont-elles plus loin en définissant des engagements et des objectifs à atteindre ?
  • Les résultats : quels sont les indicateurs de performance les plus rencontrés ? Sous quelle forme sont-ils communiqués ? Qu'en est-il de la vérification des OTI ?

L’objectif de cette étude est d’identifier les bonnes pratiques du secteur afin de faire progresser les entreprises dans l’exercice du reporting extra-financier. 

TÉLÉCHARGER L’ÉTUDE CI-DESSOUS

plus d'articles