blog
Comment réduire les coûts des déplacements professionnels ?

Comment réduire les coûts des déplacements professionnels ?

De la flotte automobile au Plan de Mobilité 22 novembre 2017
Les transports représentent le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre en France, et c’est particulièrement la voiture individuelle qui est responsable de ces émissions. Sources de fatigue et de stress pour bon nombre d’entre nous, les déplacements peuvent aussi représenter un budget important. Les entreprises sont également confrontées à ces problématiques en générant de nombreux déplacements domicile-travail et professionnels. Face à ces constats, voici quelques solutions pour réduire les coûts des déplacements professionnels.

RATIONALISER & AGIR SUR LA FLOTTE DE VÉHICULES

Un parc de véhicule coûte cher. Ce serait l'un des premiers postes de dépenses des plus grosses entreprises (juste derrière la masse salariale selon Le nouvel Économiste). Le premier moyen de réduire les coûts associés est de le rationaliser afin de s’assurer que celui-ci soit adapté au nombre d’usagers et aux besoins réels. Un audit complet semble être indispensable afin de réduire et/ou remplacer certains types de véhicules selon leur taux d’usage. Une flotte rationnelle se caractérise par un taux d’utilisation important des véhicules.

De nombreuses actions peuvent par la suite être mises en place :

  • Mutualiser l’utilisation des véhicules avec un service d’auto-partage. Un véhicule de fonction effectuant moins de 10 000 km par an peut être considéré comme sous-utilisé. L’auto-partage consiste à permettre aux employés d’emprunter, selon leurs besoins, l’un des véhicules de la société, préalablement réservé. Ainsi, la taille du parc automobile peut être réduit de 30 à 40%.
  • Remplacer les véhicules de plus de cinq ans par des véhicules hybrides ou électriques. Les véhicules électriques présentent l’avantage d’avoir un coût du carburant au kilomètre beaucoup plus faible (2€ pour 100 km, soit 5 à 7 fois moins qu’un véhicule thermique). Ces véhicules demandent peu d’entretien et n’émettent pas de polluants.
  • Mettre en place un « crédit mobilité ». Le crédit mobilité permet de réduire considérablement la taille de la flotte en proposant aux collaborateurs de troquer leur voiture de fonction par un véhicule plus petit ou un véhicule en auto-partage, et une enveloppe budgétaire appelée « crédit mobilité » leur permettant de financer leurs déplacements privés (train, locations de voiture, taxi, etc.).
  • Réaliser des formations à l’éco-conduite afin de diminuer les consommations de carburants et les accidents.

PROMOUVOIR LES ALTERNATIVES

L’entreprise peut aussi favoriser certaines pratiques ainsi que les modes de déplacements alternatifs. En plus de réduire les coûts, les solutions suivantes permettent d’améliorer le bien-être des collaborateurs :

  • Mettre en place une flotte de vélos à assistance électrique pour encourager l’utilisation sur des distances relativement faibles (en dessous de 8 km).
  • Promouvoir la pratique des modes doux (marche, vélo, etc.) et alternatifs (transports en commun, covoiturage, etc.)  par des événements de sensibilisation, des supports de communication ou encore des dispositifs d’accompagnement.
  • Encourager la visioconférence. Cette pratique permet d’organiser des réunions dans des conditions comparables à celle d’une réunion réelle tout en réduisant les déplacements et en favorisant un meilleur équilibre vie professionnelle et personnelle.

RÉALISER UN PLAN DE MOBILITÉ

Rendu obligatoire par l’article 51 de la Loi de Transition Energétique pour les entreprises de plus de 100 salariés sur un même site (et situées dans le périmètre d’un Plan de Déplacements Urbains), le plan de mobilité permet de mettre en place une véritable démarche de management de la mobilité dans l’entreprise en optimisant tous les déplacements liés à l’activité d’une organisation (déplacements professionnels, domicile-travail, déplacements des visiteurs).

télécharger-guide-réussir-plan-mobilité


Loin d’être exhaustives, ces solutions permettent de réduire les coûts liés aux déplacements professionnels et répondent à de nombreux enjeux socio-environnementaux qui entrent en compte dans la politique développement durable des entreprises.

Thomas Chauveau - Responsable Communication 

plus d'articles
Un dialogue constructif entre acheteurs et cabinets de conseil
On en parle
Un dialogue constructif entre acheteurs et cabinets de conseil
Comment sensibiliser efficacement les salariés au transport alternatif ?
On en parle
Comment sensibiliser efficacement les salariés au transport alternatif ?
5 actions simples pour optimiser les déplacements des salariés !
On en parle
5 actions simples pour optimiser les déplacements des salariés !