blog
Comment la RSE est-elle appréhendée par les salariés ? Quelles actions pour mieux les impliquer ? Quel rôle le management a-t-il à jouer ? Comment les directions RSE sont-elles perçues ?

Téléchargez l'intégralité des résultats de l'enquête à la fin de l'article !

Pour la deuxième année consécutive, ekodev et Des Enjeux et des Hommes ont conduit, en partenariat avec l'institut de sondage ViaVoice, une étude auprès des salariés français sur leur perception de la RSE dans l'entreprise. Les résultats de l'enquête, menée en août 2016 sur un échantillon de 1003 personnes représentatif des salariés d'entreprises de 250 salariés et plus, ont été dévoilés le 8 novembre dernier par Agnès RAMBAUD (Directrice de Des Enjeux et des Hommes), Benjamin DEKESTER (directeur associé d’ekodev) et François MIQUET-MARTY (président de l'institut ViaVoice) au 3 rue du Louvre (#3RDL) à Paris.

Quelques chiffres clés :

55%des répondants déclarent travailler dans une entreprise qui intègre la RSE. 5% seulement se disent complètement impliqués dans la démarche (ce chiffre n’a pas évolué depuis 2015) et 28% se disent partiellement impliqués. Il reste 67% qui ne le sont pas alors que plus de 6 salariés sur 10 souhaiteraient l’être davantage.

2/3 des personnes interrogées ne savent pas donner spontanément une définition de la RSE. 31 % en donnent une définition partielle et seuls 3% savent décrire sa dimension globale (économique, sociale, environnementale, sociétale). Les salariés formulent d’ailleurs des besoins de formation (31%) et d’informations sur ce que recouvre le sujet (38%), sur le lien entre RSE et métier (27%), sur les engagements de l’entreprise (26%).

Pour 21%des salariés interrogés, la RSE reste un exercice de communication. De plus, pour 55% des répondants les entreprises s’engagent dans la RSE par obligation réglementaire et pour maitriser des risques (plutôt que pour saisir des opportunités business et d’innovation). Le lien entre RSE et performance de l’entreprise n’est perçu que par 20% des répondants (mais ce chiffre double dès lors que les salariés font partie de ceux qui se disent impliqués dans la démarche).

44% des salariés interrogés ne savent pas comment a été construite la stratégie RSE de leur entreprise. Et 57% ne savent pas si les parties prenantes externes sont associées à la démarche. Également un salarié sur deux méconnait les actions des équipes RSE. La direction DD/RSE paraît être bien positionnée et soutenue par les Directions Générales (40%) mais manquer de leadership et de ressources pour agir (50%).

46% des répondants disent que la ligne managériale est peu ou pas active sur le sujet de la RSE ou encore se contente de relayer les grandes orientations pour 23% sans les traduire pour les intégrer au métier. Pour 51% des personnes interrogés en 2015, le manager est pourtant l’interlocuteur privilégié pour porter le sujet. 23% des salariés interrogés

41% des répondants vivent l’engagement dans la RSE comme une occasion de donner du sens à son activité et de se réaliser. 37% comme une manière de prendre des responsabilités et d’être reconnu en interne.

Découvrez sans attendre l'intégralité des résultats de l'enquête en la téléchargeant ci-dessous !

Retrouvez aussi les résultats de l'enquête 2015 en cliquant ici !

plus d'articles