blog
Eco-impression, eco-couleur, eco-typographie

Des impressions éco-responsables

en 3 étapes 21 mai 2021
Le secteur de l’édition a été le premier à mettre en place des mesures pour réduire ses impacts environnementaux. Les entreprises ont désormais toutes les cartes en main pour mettre en place des supports imprimés éco-responsables.

Avant toute chose et comme dans toute démarche éco-responsable, il est important de bien quantifier les besoins du projet, afin de ne pas produire plus que le nécessaire et éviter la surconsommation des ressources, l’augmentation de la quantité de déchets…

POUR DES IMPRESSIONS ÉCOLOGIQUES : LES CHOIX AUTOUR DU PAPIER

La première étape concerne les choix autour du support en lui-même : le papier. Lorsque vous concevez vos supports, préférez les formats standards (A4, A5…) pour limiter les chutes de découpe qui engendrent la perte de papier, cela va vous permettre de limiter la consommation de matière première et la quantité de déchets produits.

Veillez également à ce que le grammage de votre papier soit adapté au type de support concerné : un grammage inférieur à 80 g convient très bien pour un papier à usage quotidien, en revanche on recommande un papier 135 g pour des flyers par exemple. Pour résumer : limitez-vous au nécessaire et suffisant !

Concernant la mise en page, il faut évidemment privilégier le recto-verso. Diminuer la taille des interlignes et des marges est aussi recommandé, en effet le passage d’une marge de 2,5 cm à 1,5 permet une économie d’une page toutes les 6 pages !

Pour vous aider dans vos choix de papiers il existe différents labels :

  • L’écolabel européen permet de s’assurer que l’impact environnemental sur tout le cycle de vie du papier est limité.
  • Le label FSC et la certification PEFC permettent de s’assurer que le papier provient d’une forêt gérée durablement.
  • L’indication ECF indique que le papier est blanchi sans chlore gazeux et l’appellation TCF sans aucun agent chloré.
  • La boucle de Möbius indique la recyclabilité du papier. Si elle est accompagnée d’un pourcentage celui-ci représente la part de matière recyclée présente dans le papier.

Évitez les pelliculages, vernis, etc. pour faciliter le recyclage. Il existe de plus en plus d’initiatives éco-responsables autour du papier : papier ensemencé, papier comestible… à vous de choisir !

LES CHOIX AUTOUR DE L’ENCRE

Choisissez des encres végétales qui sont moins toxiques et utilisent des ressources renouvelables, plutôt que des ressources minérales pétrochimiques.

Vous pouvez également avoir recours aux éco-couleurs ! Mais qu’est-ce qu’une éco-couleur ? Dans le domaine de l’impression, une couleur est une superposition de Cyan, Magenta, Jaune, et Noir. En additionnant les pourcentages de CMJN on obtient ce que l’on appelle le taux d’encrage. Une éco-couleur est donc une couleur avec au taux d’encrage limité, une densité de 100% n’est pas toujours nécessaire ! Les imprimeurs recommandent de ne pas dépasser 300 %, l’idéal serait même de ne pas dépasser les 100 %.

Il est vivement conseillé d’éviter les aplats de couleur pour limiter la surface à colorer, et les couleurs à effet métallique car l’ajout de métaux rend plus difficile le recyclage.

Enfin, une typographie adaptée peut aussi permettre de réduire la quantité d’encre utilisée. De manière générale optez pour des typographies plus fines. Pour aller plus loin, vous pouvez utiliser des éco-typographies, conçues pour être éco-responsables ! Nous pouvons citer la typographie Ecofont dont les caractères « perforés » permettent une économie de 28 % d’encre, ou Ryman Eco pour une économie de 33 %.

LE CHOIX D’UN IMPRIMEUR ÉCO-RESPONSABLE

Encore une fois, il existe certains labels pour vous orienter dans votre choix de votre imprimeur. L’ISO 14001 et l’EMAS témoignent de la performance environnementale de l’entreprise, le label Print-Ethic ou la marque Imprim’Vert apportent des garanties sur le produit, notamment la gestion des déchets dangereux, la non-utilisation de produits toxiques… 

Vous pouvez aussi vous renseigner sur l’utilisation d’une énergie verte, et surtout choisir un imprimeur local, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre !

Claire Boyer - Chargée de communication

Source :

Le guide de la communication responsable, ADEME

plus d'articles
La communication pour les personnes en situation de handicap
On en parle
La communication accessible aux personnes en situation de handicap
La loi AGEC et la lutte contre le gaspillage
On en parle
Économie circulaire : Le point sur la loi AGEC
L'aérospatial et l'environnement
On en parle
L'aérospatial et l'environnement