blog
Mieux prendre en compte la RSE

4 actions pour mieux prendre en compte la RSE

dans les métiers de l’entreprise 27 avril 2021
Entre septembre et décembre 2020 nous avons mené une enquête pour savoir comment la RSE était perçue par les dirigeants d’entreprise. L’un des constats auxquels nous sommes arrivés est clair : la RSE doit mieux être intégrée dans tous les métiers de l’entreprise.Certes, me direz-vous. Mais comment faire ? Nous vous donnons quatre pistes pour y arriver.

Fixer des engagements et des objectifs globaux pour l’entreprise, et demander à chaque département de définir son propre plan d’action pour y parvenir

Selon notre enquête, 78 % des entreprises prennent en compte le sujet de la RSE à travers une stratégie plus ou moins aboutie. Le problème majeur, c’est la manière dont la stratégie RSE est intégrée au sein des différents secteurs de l’entreprise. Pour pallier ce manque, considérez que la stratégie RSE globale n’est efficace que si chacun des départements contribue à la réalisation des objectifs et axes d’engagements définis.

Pour ce faire, commencez par établir ces axes d’engagements et objectifs à l’échelle globale. Puis demandez à chaque département d’établir le processus par lequel il compte y arriver. Une manière efficace d’impliquer tous les secteurs de l’entreprise à la RSE, et surtout de voir votre stratégie globale aboutir.

Engager une réflexion sur le modèle d’affaires et revoir les orientations du service innovation / R&D

Seules 13 % des entreprises s’engagent dans une vraie réflexion sur leur modèle d’affaires. Un faible pourcentage, quand on sait que la définition du modèle d’affaires est LE point de départ pour intégrer la RSE à tous les secteurs de l’entreprise. Car réfléchir au modèle d’affaires, c’est définir une stratégie cohérente qui touche à tous les secteurs de l’activité, une stratégie qui unifie vos différents pôles autour de valeurs et d’objectifs communs. Engagez les collaborateurs de tous bords dans cette définition, demandez-leur leurs avis, leurs propositions. Les métiers RH auront une tout autre vision que celle des achats, de la finance ou du marketing. Elles se complèteront et permettront d’arriver à une stratégie qui implique réellement tous les métiers.

Faisons ici un zoom sur le secteur innovation de votre entreprise. Pour mieux intégrer la RSE à ce service, rien de tel que d’adapter les efforts R&D aux enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux de votre activité.  L’objectif ? Que votre offre intègre des enjeux RSE solides. Il peut s’agir d’optimiser la qualité de vos produits, d’élargir le catalogue de vos offres responsables ou de mettre au point des emballages eco-friendly par exemple.  

Mettre en place une stratégie de communication interne

Sans communication ni diffusion de la stratégie RSE au sein de l’entreprise, difficile d’engager tous les métiers autour du projet RSE global. L’intérêt de mettre en place une stratégie de communication ?

  • Rappeler les différents objectifs RSE que s’est fixés votre entreprise à ses corps de métier, et ainsi les sensibiliser à la nécessité d’intégrer les enjeux RSE dans leur domaine.
  • En faisant un point sur les résultats obtenus, convaincre les collaborateurs - encore méfiants - des bénéfices qu’apporte une stratégie RSE, et les engager dans un domaine qui ne relève pas de leur champ d’activité principal.
  • Valoriser les réussites. La communication est aussi là pour toucher vos parties prenantes internes, en leur présentant des réussites qui s’appliquent à tous les métiers de l’entreprise. Qu’il s’agisse de l’amélioration de la satisfaction client, de l’image de l’entreprise, ou de l’éco-efficience des produits et services, ces réussites favoriseront l’engagement et le soutien des collaborateurs envers votre stratégie RSE.

Introduire des critères RSE dans les dispositifs de rémunération variable des collaborateurs

Enfin, pour encourager la mise en place d’une stratégie RSE opérationnelle, vous pouvez indexer le salaire variable de vos collaborateurs sur des critères RSE. En introduisant des primes sur leurs objectifs individuels, vous sensibiliserez et responsabiliserez vos dirigeants et collaborateurs aux enjeux RSE de votre activité. Ils seront encouragés par les primes liées à la réalisation des objectifs RSE, et participeront ainsi directement à l’implémentation de votre politique.

67 % des entreprises du CAC 40 ont décidé d’intégrer un critère RSE dans l’élaboration de leur calcul de rémunération variable, relevant d’un enjeu environnemental ou sociétal. Le choix de ces critères varie en fonction des sociétés. À vous maintenant de définir l’objet des incentives (santé et sécurité, diversité, égalité femme/homme, changement climatique…) et la gratification à la clé !

Elisabeth de Courson - Consultante RSE

La RSE vue par les dirigeants d’entreprise. ekodev (Mars 2021)

Ibid.

Critères RSE et rémunération. Guide sur l’intégration de critères RSE dans la rémunération variable des dirigeants et managers. PwC et ORSE (Juin 2017)

plus d'articles
Qu'est-ce qu'un mobility manager ?
On en parle
Mobility manager
Mieux prendre en compte la RSE
On en parle
4 actions pour mieux prendre en compte la RSE
Jardiner autrement sans pesticides
On en parle
Comment atteindre l'objectif zéro pesticide ?