blog
comment recréer le lien entre l’Homme et la biodiversité ?

comment recréer le lien entre l’Homme et la biodiversité ?

La Biophilie 27 mars 2019
Le concept de biophilie a été développé dans les années 60 par le psychanalyste américain d’origine allemande Erich Fromm. Celui-ci définit la biophilie comme « l’amour passionné de la vie et de tout ce qui vit ». Le terme a été repris dans les années 80 par le biologiste Edward O. Wilson, qui décrit le concept de biophilie comme le besoin inné des hommes de s’intégrer au monde naturel. De nombreuses études ont montré que le contact avec la nature a de nombreux bienfaits : l’augmentation du bien-être (moins de stress et d’ennui, plus d’émotions positives comme le bonheur et l’inspiration) et de la créativité, la restauration des capacités cognitives, l’amélioration des relations sociales et de la santé…

Dans notre société actuelle, nous avons tendance à devenir de plus en plus urbains. Cela implique un mode de vie éloigné de la nature, dans un environnement de plus en plus minéral. Nous prenons de moins en moins le temps de nous immerger dans les systèmes naturels, d’apprécier la biodiversité environnante, et nous restons ainsi à l’écart des avantages que cela peut nous apporter. Pourtant, lorsque que nous décrivons notre ville idéale, la nature y prend une place importante, car ce sont les milieux naturels et non bâtis qui nous attirent. Mettre la nature au cœur du design des villes devient donc essentiel.

 La ville peut offrir plus que l’observation de la nature aux usagers, elle peut devenir une réelle zone d’accueil de la biodiversité. Elle peut se développer dans des parcs luxuriants ou des cours d’eau qui offrent ombre, fraîcheur et revitalisation aux passants. 

Mais le concept de ville biophilique peut aller au-delà. Il s’agit de co-concevoir la ville avec les usagers pour renforcer le lien entre la ville, l’environnement et les citoyens.Le but est de créer des espaces de biodiversité urbaine pour sensibiliser les habitants au développement durable et à l’importance de la nature en ville, pour entretenir un rapport de proximité et de respect entre les Hommes et l’environnement, et pour aussi recréer des liens sociaux. 

 Ce besoin de ramener la nature dans notre quotidien a mené à la création d’une branche du concept de biophilie : le design biophilique. C’est la théorie, la science et la pratique qui cherchent à créer des bâtiments inspirés de la nature, dans le but de recréer une connexion avec celle-ci dans notre environnement de tous les jours, en particulier dans les espaces de travail. 

Le design biophilique repose ainsi sur trois grands principes : 

  • La nature dans l'espace : plantes, murs végétalisés, lumière naturelle, animaux, éléments d’eau à écoulement libre, jardins extérieurs, fenêtres avec vue sur la nature… 
  • Les analogies naturelles : tout ce qui peut évoquer la nature, que ce soit par le biais de couleurs, de formes ou de structures (bois, pierre, ventilation naturelle, tissus hautement texturisés, matériaux biosourcés, images de nature…) 
  • La nature de l'espace : une configuration du lieu s'assimilant à un environnement naturel, où l'on pourrait se réfugier, surveiller et s'évader (couleurs naturelles vertes, bleues ou brunes, lieux intimes, lieux de lumière…) 

En reproduisant ces milieux naturels dans nos espaces quotidiens, nous pouvons recréer un lien avec la nature et profiter de ses nombreux bienfaits. La biophilie est un excellent moyen pour contribuer à un monde plus vert et à la création d’un environnement durable pour les générations futures. 

 

Source : Human Spaces, Karibati, Demain la ville, Ambius

plus d'articles
comment recréer le lien entre l’Homme et la biodiversité ?
On en parle
comment recréer le lien entre l’Homme et la biodiversité ?
La RSE peut-elle être un outil efficace pour lutter contre la discrimination au travail ?
On en parle
La RSE peut-elle être un outil efficace pour lutter contre la discrimination au travail ?
Comment réduire l'empreinte carbone de votre entreprise ?
On en parle
Comment réduire l'empreinte carbone de votre entreprise ?