blog
Les Objectifs de Développement Durable

Les Objectifs de Développement Durable

Le rôle de l'entreprise dans l'atteinte des ODD 04 octobre 2018
Les entreprises françaises se mobilisent petit à petit pour intégrer les Objectifs de Développement Durable dans leurs stratégies- plus d’un tiers des entreprises SBF 120 mettent en place aujourd’hui des actions pour les prendre en compte. Néanmoins, un nouveau sondage de l’IFOP a révélé que 94% des Français interrogés les méconnaissent toujours. Dans cet article nous essayons d’éclaircir le concept et comment les entreprises peuvent contribuer à leur réalisation.

LES ODD, QU’EST CE QUE C’EST ? 

Les Objectifs de Développement Durable, également connus sous le nom d'Objectifs mondiaux, font partie intégrante de l’Agenda 2030 qui a été adopté par 193 États membres de l’assemblée générale des Nations unies en septembre 2015. Ces 17 objectifs à atteindre d’ici 2030 prennent compte de l’intégralité des enjeux du développement durable et s’appuient sur 5 piliers : planète, population, prospérité, paix et partenariats.

Ils constituent un appel mondial et un cadre de référence pour agir, un outil de sensibilisation et une source d’opportunités économiques. En outre, ils sont interdépendants, universels et inclusifs ; les objectifs sont étroitement liés les uns aux autres et leur réalisation dépend de la collaboration de tous les acteurs et tous les États membres.

Déclinés en 169 cibles, ils abordent des questions sociales, environnementales et économiques. Voici l’ensemble des 17 objectifs :

1. L’éradication de la pauvreté

2. La lutte contre la faim

3. L’accès à la santé

4. L’accès à une éducation de qualité

5. L’égalité entre les hommes et les femmes

6. L’accès à l’eau salubre et l’assainissement

7. Garantir l’accès aux énergies renouvelables 

8. L’accès à des emplois décents

9. Promotion de l’innovation et des infrastructures durables

10. La réduction des inégalités

11. La création de villes et de communautés durables

12. Instaurer la consommation responsable

13. La lutte contre le changement climatique

14. La protection de la faune et de la flore aquatiques

15. La protection de la faune et de la flore terrestres

16. La justice et la paix en assurant notamment l’accès à la justice avec des institutions responsables

17. Renforcer les partenariats pour les objectifs mondiaux    

Afin de garantir l’atteinte des ODD à échelle mondiale, les ministres des États membres en charge de ces sujets sont invités chaque année aux Nations unies à rendre compte de leurs progrès. Les chefs d’État, quant à eux, y sont invités tous les quatre ans. La Commission statistique des Nations unies a ainsi créé 232 indicateurs pour le suivi des objectifs. Cependant, tous les indicateurs ne sont pas nécessairement pertinents selon le contexte des différents États, chacun ayant ainsi la responsabilité de définir son propre jeu d’indicateurs. En France, par exemple, 98 indicateurs ont été choisis dont la mesure est organisée par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (Insee).

À QUOI ÇA SERT ?

  • Les ODD représentent une mise à jour et un approfondissement des préoccupations abordées dans les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Ces 8 objectifs visaient principalement à éradiquer la pauvreté extrême dans le monde tandis que les ODD ont pour but de poursuivre une transition totale vers le développement durable. Lutter contre le changement climatique, mettre fin à la pauvreté et l’injustice sociale, réduire la précarité énergétique…les avantages pour l’environnement et la société sont éloquents.
  • Les ODD instaurent un langage commun et compréhensible au niveau mondial, ainsi que des objectifs reconnus et identiques dans le monde entier. Ceci permet de simplifier le dialogue avec les parties prenantes et de systématiser le cadre d’action et de suivi tant sur le territoire national qu’à l’étranger, une nécessité dans un monde globalisé.
  • La prise en compte des ODD favorise la création de valeur partagée au bénéfice de l’ensemble des parties prenantes. Par exemple, une gestion interne de l’entreprise qui adhère aux ODD peut augmenter la motivation et le bien-être des salariés et améliorer la réputation de l’entreprise vis-à-vis des concurrents et des investisseurs.
  • Les ODD permettent aux entreprises de tirer parti des opportunités et de mieux anticiper les risques et les défis sociétaux liés aux enjeux du développement durable. Il s’agit d’une interrogation intégrale du business model de l’entreprise et des produits et services offerts, ce qui peut stimuler des solutions innovantes et des méthodes de production plus efficaces à long terme. Il est donc dans l’intérêt stratégique des entreprises de contribuer aux ODD.

COMMENT LES ENTREPRISES PEUVENT LES PRENDRE EN COMPTE ?

La feuille de route pour la mise en œuvre des ODD doit impliquer l’ensemble des parties prenantes : États, entreprises et société civile.

Les entreprises ont un rôle clef à jouer dans la réussite des ODD et en même temps peuvent en bénéficier considérablement. En France, les entreprises s’emparent progressivement des ODD et la tendance générale est vers une mobilisation de plus en plus forte. En effet, une étude sur le CAC 40 a révélé que le nombre d’entreprises mobilisées avec des actions contribuant à au moins un des ODD a augmenté de 11 entreprises sur les 40 en 2016 à 27 sur les 40 en 2017. Une étude menée en janvier 2017 sur le SBF 120 a également illustré que 44 entreprises sur les 120 se mobilisent aujourd’hui sur les ODD.

Ainsi les entreprises, que ce soient des TPE ou des groupes multinationaux, sont encouragées à reconsidérer l’objet social de l’entreprise face aux enjeux du développement durable et à mettre à jour leur démarche RSE (responsabilité sociétale des entreprises) dans le cadre précis des ODD. Par conséquent, nous vous recommandons les étapes suivantes :

1. S’informer et sensibiliser en amont vos parties prenantes internes et externes aux enjeux des ODD. Cela permettra une collaboration efficace dans la construction d’un plan d’action cohérent.

2. Interroger votre stratégie au regard des ODD. Il faut vous poser des questions importantes : contribuez-vous directement à l’atteinte d’un des ODD (par exemple en fournissant de l’énergie renouvelable) ? Éliminez-vous les discriminations et les inégalités au travail ?  Respectez-vous les droits de l’Homme ? Essayez-vous de réduire votre empreinte carbone ?

3. Fixer de nouveaux objectifs. Il n’est pas nécessaire ni faisable d’envisager les ODD dans tous les aspects de votre stratégie. Certes, certains ODD seront plus pertinents selon votre cœur de métier. Il faut donc en sélectionner quelques-uns et agir selon vos priorités.

4. Implémenter des mesures concrètes pour accomplir vos objectifs. Par exemple, certaines entreprises lancent des nouveaux produits ou services conçus pour résoudre un défi spécifique posé par les ODD, d’autres renforcent leur démarche RSE avec un Plan de Mobilité pour leurs salariés.

5. Valoriser vos actions contribuant aux ODD dans votre communication auprès des parties prenantes. Intégrez également les ODD à votre déclaration de performance extra-financière. Cela a remplacé le rapport RSE depuis le premier septembre 2017 et devrait contenir des informations sur les impacts environnementaux et sociaux des activités des entreprises. 

En structurant votre démarche de cette manière, vous réussirez à aligner votre stratégie RSE avec les ODD. Bien que leur prise en compte soit sans doute avantageuse pour les entreprises, un nombre insuffisant d’entreprises françaises le font actuellement. On ne devrait pas non plus sous-estimer le rôle qu’elles peuvent jouer dans la réussite des ODD.

Sources : Sondage IFOP - Étude de B&L évolution

Sarah Gold - Chargée de Communication

plus d'articles
Loi d’Orientation des Mobilités (LOM)
On en parle
Loi d’Orientation des Mobilités (LOM)
Agriculture Urbaine
On en parle
L'agriculture urbaine gagne du terrain
Mix Énergétique
On en parle
Mix énergétique de la France