blog
Bonnes Fêtes ...

Bonnes Fêtes ...

... responsables ! 17 décembre 2015
 
 … avec des jouets par milliers, n’oublie pas mon petit soulier… 

À l'occasion de Noël, il se vend plus de 61 millions de jouets. En France, le marché du jouet ne faiblit pas : les enfants reçoivent en moyenne 8,4 cadeaux… Nous voilà bien loin du petit soulier !

 Et si nous réfléchissions à remplir ces petits souliers de manière responsable ?

Les cadeaux dématérialisés (places de concert, pièces de théâtre, activités…) peuvent être une bonne solution pour éviter de nombreux impacts négatifs sur l’environnement. Si vous tenez tout de même à glisser un joli paquet sous le sapin, voici quelques idées :

  • L’incontournable chocolat… Oui, mais pas n’importe lequel ! Choisissez des marques de chocolat qui garantissent un traitement équitable des producteurs et des méthodes respectueuses de l’environnement comme les marques bio et équitables Alter Eco, Puerto Cacao ou encore Choba Choba
  • Des livres et DVD pour cultiver toutes les têtes : L’écologie du XXIè siècle de Pierre Rhabi, Moins gaspiller c'est pas Sorcier ! de Stéphanie Araud-Laporte, Ecologie : des emplois pour demain de Jean-Marie de Malleray, Redessiner le monde, le deuxième Tome des planches Deyrolle pour l'Avenir, Miel en Banlieue de Florian Kolandjian et Adrien Urbin, des guides sur le tourisme responsable, la cuisine alternative, etc ...
  • Les cadeaux qui vont plus loin : à l'image des bijoux Treez, de fabrication française, qui permettent de financer la plantation d’arbres dans des projets de reforestation du monde entier. Vous pouvez également choisir d’offrir à vos proches un abonnement pour parrainer une ruche. 

Quel que soit votre choix, privilégiez des objets de qualité pour éviter qu’ils ne finissent à la poubelle, surtout pour les jouets d’enfant. Qui plus est, un jouet robuste trouvera plus facilement une seconde vie lorsqu’il ne sera plus d’actualité. D’autre part, privilégiez les objets qui n’ont pas besoin de piles. Saviez-vous que l’énergie fournie par une pile est 35 fois plus chère que celle fournie par une prise de courant ? De plus, sa fabrication demande 50 à 150 fois plus d’énergie qu’elle n’en restitue ; c’est ce qu’on appelle l’énergie grise*. Enfin, les piles contiennent des métaux lourds difficiles à recycler, même lorsqu’on les trie. Si vous ne pouvez vous en passer, pensez aux piles rechargeables, notamment celles fonctionnant avec un chargeur solaire.

Qui dit cadeau dit paquet, pour préserver la surprise… Et pourtant, le côté obscur du papier cadeau n’est que trop visible : le lendemain de Noël est un des jours les plus chargés de l’année pour la collecte des déchets ! Pour éviter les déchets inutiles, utilisez du papier (comme le papier journal) ou des tissus de récupération (technique du furoshiki), vos cadeaux n’en seront pas moins jolis.

Mon beau sapin, roi des forêts… 

Quand on pense aux cadeaux de Noël, on pense au sapin au pied duquel ils seront diposés. Chaque année, 6 millions de sapins sont vendus en France dont 1 million de sapins artificiels. Si vous optez pour un sapin artificiel, choisissez-en un solide pour qu’il dure plusieurs années. Quant aux sapins naturels, pourquoi ne pas en acheter un qui peut être replanté pour avoir une seconde vie après les fêtes ?

Côté décorations, n’oubliez pas de ressortir les boules et guirlandes achetées les années précédentes et limitez les décorations gourmandes en électricité. Et sur la table aussi, exit la nappe en papier et la vaisselle jetable ; c’est l’occasion de sortir les jolies assiettes et les beaux verres.

Et bien sûr, préparez un repas à la hauteur de cette table de fête ! Privilégiez la qualité à la quantité, vos convives en seront ravis. Choisissez de bons produits locaux et de saison. S’il y a des restes, servez-les aux repas suivants ou congelez-les pour prolonger les fêtes.

*Energie grise : Quantité d’énergie nécessaire à la fabrication d’un produit ou à la fourniture de services.

Source : TNS Sofres & ADEME

plus d'articles
Taxonomie européenne : Nouvelle référence en matière de finance durable
On en parle
Taxonomie européenne : Nouvelle référence en matière de finance durable
De l’hypermobilité à la démobilité
On en parle
De l’hypermobilité à la démobilité
CSE : des pistes pour mieux se saisir des enjeux RSE !
On en parle
CSE : des pistes pour mieux se saisir des enjeux RSE !