blog
La 9e édition du salon Produrable s’est déroulée les 30 & 31 mars dernier au Palais des Congrès de Paris.

Avec plus de 80 exposants, de nombreux ateliers solution, conférences, et autres tables rondes, Produrable est devenu le rendez-vous incontournable du développement durable et de la RSE. Cette année, près de 4 000 professionnels travaillant sur ces sujets ont foulé les allées du salon.

Dans le cadre de sa conférence intitulée « Responsable DD / RSE : défis et perspectives d’un métier en devenir ? », ekodev s’est intéressé à ces professionnels.

UN MÉTIER INDISPENSABLE ET QUI ATTIRE

Contraintes règlementaires, attentes de la société civile : la RSE est devenu un sujet inévitable dans l'entreprise et en perpétuelle évolution.

L’observatoire RSE, lancée en 2015 par les sociétés ekodev, Des Enjeux et des Hommes & Mindded, a révélé une volonté des salariés à ce que leur entreprise s’engage davantage pour la RSE (70% des interrogés).

Parallèlement, les métiers de la RSE attirent de plus en plus et suscitent de nombreuses vocations auprès de jeunes diplômés et de cadres en quête de sens. Selon l’étude 2015 du cabinet de recrutement Birdeo, spécialiste des nouveaux enjeux sociétaux, 66% des responsables DD ont choisi leur carrière pour donner du sens à leur activité et mieux concilier travail et valeurs. L’étude Millenial Survey 2016 réalisée par le cabinet d'audit Deloitte montre que les jeunes diplômés, notamment de la génération Y, recherchent des entreprises avec des valeurs et un comportement éthique. L’impact des produits et/ou services ainsi que l’éthique sont plus importants pour eux que les critères financiers dans les motivations des postulants. 

DÉFIS ET PERSPECTIVES

Or, ces nouveaux parcours professionnels comportent plusieurs défis de taille : de l’action symbolique à la refonte du business model, ils nécessitent transversalité, innovation et force de conviction, et ce à différents échelons de l’entreprise.

L'objectif pour ces professionnels ? Une entreprise qui intègre la RSE dans sa stratégie, où la RSE irrigue les différents métier et est comprise par tous à tous les niveaux. Une entreprise qui mesure ses impacts, qui œuvre pour limiter les impacts négatifs et pour tendre vers la neutralité carbone voire qui génère des impacts positifs.

En fonction de l’importance accordée à la RSE et l’antériorité de la démarche RSE dans l’entreprise, ekodev dresse le portrait et le quotidien de 4 profils de responsable DD / RSE.

Que vous soyez plutôt Outsider, Accompli, Bluesman ou Challenger, comment procéder pour relever ces enjeux complexes et faire évoluer la RSE dans votre organisation ?

Téléchargez le document en cliquant ci-dessous !

plus d'articles