blog
Une vignette pour lutter contre la pollution
Une vignette pour lutter contre la pollution Le dispositif Crit'Air 20 décembre 2016
La France, et en particulier l’Ile-de-France, vient de connaître le plus long épisode de pollution aux particules fines depuis 10 ans. Lors de tels épisodes, différentes mesures sont prises en fonction de la concentration de polluants dans l’atmosphère afin de limiter les effets sur la santé humaine et sur l'environnement.

La pollution atmosphérique, quels enjeux ?

La pollution atmosphérique est responsable aujourd’hui de 48 000 décès prématurés par an, ce qui en fait la troisième cause de mortalité évitable en France après le tabac et l’alcool. Il est donc urgent de repenser notre mobilité urbaine et mieux lutter contre la pollution de l'air lors des pics, mais aussi au quotidien. En effet, à Paris 44% des concentrations de particules viennent ainsi du trafic routier.

Cependant, pour la plupart des experts, la « circulation alternée », basée sur les plaques d'immatriculation, manque d'efficacité. Elle ne cible pas les véhicules les plus polluants. Mieux cibler les véhicules admis ou non à rouler dans nos villes : c'est l'ambition des « certificats qualité de l'air », ces vignettes de couleurs que le gouvernement souhaite généraliser.

Le dispositif « Crit’Air » : une vignette pour lutter contre la pollution.

Entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2016, mais jusqu’ici non obligatoire, la vignette « Crit’Air », pastille de couleur indiquant le niveau de pollution d’un véhicule, s’imposera désormais dans toutes les agglomérations soumises à des pics de pollution réguliers. Pour les voitures particulières, six macarons sont prévus : vert pour « zéro émission » (véhicules électriques ou à hydrogène), puis numérotés du « 1 » violet (normes Euro 5 et 6 essence) au « 5 » gris (Euro 2 diesel). À noter qu’aucune vignette n’est disponible pour les voitures immatriculées avant 1997, qui ne sont déjà plus autorisées à circuler dans les rues de Paris durant la semaine.

En fonction de la couleur du certificat et des règles prises par les maires, ces vignettes permettent :

  • De bénéficier de modalités de stationnement favorables ;
  • D’obtenir des conditions de circulation privilégiée ;
  • De circuler dans des zones à circulation restreinte (ZRC), comme Paris à partir de janvier 2017.

Les pouvoirs publics pourront ainsi agir plus efficacement qu’avec la circulation alternée puisqu’ils seront en capacité de moduler les mesures en fonction des zones, des horaires, de l'intensité de l'épisode de pollution, etc.

Ne pas respecter les restrictions d’une zone à circulation restreinte (ZCR) sera puni de l’amende prévue pour les contraventions de troisième classe pour les véhicules hors poids lourds, bus et autocars, soit une amende forfaitaire de 68€, pouvant être minorée à 45€ ou majorée à 180€ en fonction du délai de paiement.

Rappelons qu’à l’échelle européenne, il existe déjà plus de 200 « Low Emission Zones ». De nombreuses villes allemandes notamment ont introduit depuis 2008 des zones à circulation restreinte (53 à ce jour), accessibles pour la plupart d’entre-eux aux véhicules avec vignette.

Comment obtenir sa vignette ?

Pour d’obtenir le certificat, il suffira de la réclamer sur internet via la plateforme www.certificat-air.gouv.fr. Confectionné à la demande, le certificat sera délivré par voie postale, à titre individuel, à chaque propriétaire de véhicule qui en fera la demande. Il sera expédié à l’adresse qui figure sur la carte grise du véhicule. Le certificat est de 4,18 €, payable en ligne (ce prix couvre les frais de fabrication, de gestion et d’envoi du certificat).

Un outil de simulation est disponible afin d’estimer la catégorie de son véhicule sur le site https://www.certificat-air.gouv.fr/simulation.

Anaïs BRONDINO - Consultante Mobilité Durable

Sources : Airparif, La procédure d'information et d'alerte en région Île-de-France - Service-Public.fr, le site officiel de l'administration française - Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer, Favoriser les véhicules propres avec le « certificat qualité de l'air » - Préfecture de Police, La préfecture de police, au service du public de l'agglomération parisienne.

plus d'articles
État des lieux de la mobilité urbaine en France
On en parle
État des lieux de la mobilité urbaine en France
Quels modes de transport favoriser dans son plan de mobilité ?
On en parle
Quels modes de transport favoriser dans son plan de mobilité ?
Que faut-il retenir de la semaine européenne de la mobilité ?
On en parle
Que faut-il retenir de la semaine européenne de la mobilité ?